Retour au sommaire

En 2014, le gouvernement flamand s’est résolu à ne plus permettre le recyclage des revêtements en asphalte goudronné dans la construction des routes. Au contraire, l’asphalte contenant du goudron, dégagé par les travaux routiers, doit être nettoyé. Ce nettoyage thermique nécessite des températures très élevées et ne peut être effectué que dans des installations spécialisées.

Afin de cartographier l’ensemble du processus, depuis l’enlèvement de l’asphalte goudronné et le transport dans un centre de stockage intermédiaire certifié jusqu’au transfert dans l’installation de nettoyage et enfin le nettoyage, l’organisme de contrôle Copro a mis en place un nouveau système de supervision. Ce système veille à ce que toutes les étapes du processus se déroulent correctement, dans la mesure où chaque étape sera contrôlée, enregistrée et communiquée. Pour être agréé comme centre de stockage intermédiaire, il était nécessaire, dans un premier temps, d’élaborer un manuel qualité exhaustif, qui décrit comment nous effectuons et enregistrons les contrôles nécessaires, comment nous stockons et éventuellement traitons les matières apportées et comment sont traitées les tâches administratives.

Une première visite d’inspection a été suivie d’une période probatoire et Top-Mix Oostende est devenu le 1er centre de stockage intermédiaire certifié pour le nettoyage thermique de l’asphalte goudronné. Étant donné que les installations de nettoyage thermique, qui ont été acceptées par le gouvernement flamand, sont situées aux Pays-Bas, il faut tenir compte, lors du transport, de la réglementation européenne relative au transport des déchets, le RETD (règlement européen concernant les transferts de déchets). En coopération avec l’OVAM (l’agence publique flamande des déchets), les mesures nécessaires ont été prises et notre dossier RETD a été accepté. Le jeudi 22 juin 2017, la première cargaison sous certification est partie en bateau vers les Pays-Bas.